Jean-Maurice Ripert

Né le 22 juin 1953 à Paris, Jean-Maurice Ripert est diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Paris et ancien élève de l'ENA (promotion "Voltaire").

 

Il rejoint le Ministère des Affaires Etrangères à sa sortie de l'ENA en 1980. Il participe, de 1983 à 1984, au cabinet de Christian Nucci, Ministre délégué chargé de la coopération et du développement puis au cabinet du Ministre Roland Dumas, Ministre des affaires européennes (1984) et ministre des relations extérieures (1986).

 

En 1986, il devint premier secrétaire à l'Ambassade de France à Washington. Nommé deuxième conseiller à cette ambassade, il est appelé en 1988 comme chargé de mission au cabinet du Premier ministre Michel Rocard, puis nommé conseiller technique (1990) et conseiller diplomatique (1991) à ce même poste. 

De 1991 à 1992, il est nommé directeur de cabinet de Bernard Kouchner, Secrétaire d'Etat à l'action humanitaire dont il devient le conseiller quand celui-ci est nommé ministre de la Santé et de l'action humanitaire (1992-1993).

Jean-Maurice Ripert part ensuite pour la Californie en tant que Consul général de France à Los Angeles, de 1993 à 1996. De retour en France, il devient Directeur adjoint des Nations unies et des organisations internationales à la direction des affaires politiques et sécurité du Quai d’Orsay. 

De 1997 à 2000, il est mis à disposition du cabinet du Premier ministre Lionel Jospin (au titre de Conseiller diplomatique), avant de prendre son premier poste d’Ambassadeur, en Grèce, à Athènes, de 2000 à 2003.

 

En 2003, Jean-Maurice Ripert est nommé Directeur des Nations unies et des organisations internationales au ministère des Affaires étrangères, puis, en 2005, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nations unies à Genève et des organisations internationales en Suisse.

 

À nouveau aux États-Unis en 2007, il devient Ambassadeur, Représentant permanent de la France au Conseil de sécurité et chef de la mission permanente française près les Nations unies à New York.

Le 24 juin 2009, il est nommé Secrétaire général adjoint de l'ONU, Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, pour l'aide au Pakistan.

Le 3 août 2011, il est nommé chef de la délégation de l'Union européenne en Turquie, à Ankara.

En 2013, il devient Ambassadeur de France en Fédération de Russie puis, en 2017, il prend les fonctions d'Ambassadeur de France en Chine. ​​

 

 

DISTINCTIONS

 

Chevalier dans l'Ordre national du Mérite

Chevalier de la Légion d'Honneur

Ambassadeur de France

© AFNU: ASSOCIATION FRANCAISE POUR LES NATIONS UNIES