« En cette Journée internationale des femmes, veillons à ce que les femmes et les filles puissent concevoir des politiques, des services et des infrastructures ayant un effet sur notre vie. Et apportons notre soutien aux femmes et aux filles qui suppriment les obstacles à la création d’un monde meilleur pour toutes et pour tous. » -  António Guterres, Secrétaire général de l'ONU.
 

Officialisée par l'Assemblée Générale des Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.  C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes, de fêter les victoires et les acquis, et de faire entendre certaines revendications afin d’améliorer la situation des femmes.

Elle aura pour thème cette année « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ». La réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) exige des approches novatrices et intégrées, capables de rompre avec le statu quo, notamment lorsqu’il s’agit de la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.

A cette occasion, l'Ambassadrice Cécile POZZO DI BORGO, ancienne Ambassadrice de France en République dominicaine et au Pérou, ancienne Préfète de l'Aveyron et Administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), revient sur son parcours et livre à l’AFNU ses pistes de réflexion. 

​En tant qu'Association reconnue d'utilité publique qui rassemble et fédère en France l'ensemble du tissu relatif aux acteurs et amis des Nations Unies, l'AFNU souhaite réaffirmer son engagement dans la lutte internationale pour les droits des femmes.

Journée internationale des femmes

© AFNU: ASSOCIATION FRANCAISE POUR LES NATIONS UNIES