Journée internationale du vivre ensemble pour la paix

L'AFNU célèbre ce jour la Journée internationale du vivre ensemble pour la paix.

Le 8 Décembre 2017, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté à l’unanimité le projet d’instauration de la Journée Internationale du Vivre-Ensemble pour la Paix (JIVEP) qui aura lieu tous les 16 Mai. Ce 16 Mai 2018 représente la première année de célébration de la Journée Internationale du Vivre-Ensemble pour la Paix[1].  

L'instauration de cette journée a débuté en Octobre 2014 avec la proclamation de la Déclaration d’Oran à la clôture du Congrès International Féminin pour une Culture de Paix. Cette proclamation promulguée par les représentants de 25 nationalités réunis en congrès rappelle le principe du vivre ensemble et de l’importance de la promotion des droits des femmes. La société civile est également au cœur de la déclaration, et désignée comme l’outil pour promouvoir le vivre ensemble en paix. La déclaration s’accompagne aussi d’une recommandation de création d’une Journée mondiale pour le vivre-ensemble ainsi que d'une pétition. Plus de 190 pays, dont la France, se sont joints à cette campagne de mobilisation, ainsi que de nombreuses associations, dont parmi les fondateurs l’Association Internationale Soufie Alâwiyya (AISA ONG Internationale), présidée par le Cheikh Khaled Bentounes.  Après avoir récolté plus de 100 000 signatures de soutiens représentants les diverses composantes de la société civile internationale (politique, intellectuel, artistique, religieuse, citoyenne, jeunesse), le travail de nombreuses Délégations de l'ONU (France, Belgique, Etats-Unis, Chili, Algérie, etc.) a permis d'aboutir à une résolution de l'Assemblée Générale[2].

 

Quel est le but de cette Journée ? Elle vise à soutenir les initiatives de la société civile notamment en faveur du dialogue des cultures et des religions. Les quatre objectifs mis en lumière par la résolution onusienne sont les suivants :

  • mobiliser régulièrement les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de la tolérance, de l’inclusion, de la compréhension et de la solidarité ;

  • agir en faveur de la réconciliation afin de contribuer à la paix et au développement durable ;

  • respecter la culture et d’autres particularités ou coutumes locales, nationales et régionales ;

  • exprimer enfin le désir profond de vivre et d’agir ensemble, unis dans la diversité, en vue de bâtir un monde viable reposant sur la paix, la solidarité et l’harmonie.

Dans un contexte de mondialisation et de coopération internationale aujourd'hui en difficulté, sinon de divisions, cette Journée internationale de l'ONU rappelle l’importance du savoir vivre ensemble, d’accepter les différences culturelles afin d’œuvrer pour la paix, et d’encourager la société civile à œuvrer pour atteindre les objectifs des Nations Unies.

En tant qu'Association fédérant en France les amis des Nations Unies, l'AFNU profite de ce jour et de cette célébration internationale pour rappeler tout l'apport des principes de tolérance, d'éducation à la paix, de protection de la diversité et de maintien de la paix.

 

Nous vous invitons donc à cette occasion à nous faire part de vos idées, initiatives, manifestations qui, dans les prochaines années, pourraient marquer utilement cette Journée des Nations Unies et dont l’AFNU pourrait se faire le promoteur, ou le porte-parole.

 

[1] https://www.un.org/press/fr/2017/ag11989.doc.htm

[2] http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/72/130

© AFNU: ASSOCIATION FRANCAISE POUR LES NATIONS UNIES